Insert d’effet

On utilise un insert d’effet, pour optimiser la chaine du son.  En effet, certaines pédales sont idéalement placées entre la guitare et l’ampli, mais pour d’autres ce n’est pas le cas. Les délais, les reverbs, les multieffets… et bien d’autres. Dans ce cas, pouvoir placer ces effets entre la section préampli et l’étage de puissance de l’ampli est un gros avantage.

Pour la plupart des amplis qui n’ont pas d’insert d’effet, les vieilles têtes Marshall JMP, les premières JCM800, les JTM45 et tout un tas d’amplis guitare à lampes, nous pouvons en installer un. Un vrai, à lampe !  Pour ça, nous ajustons une sortie « send » à la sortie de l’équaliseur et une lampe après l’input pour attaquer le driver de l’étage de puissance avec un niveau suffisant et la même impédance que celle de la sortie de l’équaliseur. Du coup, l’intervention est transparente et ne modifie pas le son de votre ampli.

Nous pouvons au choix installer cet insert en version « série » ou « parallèle ».  Nous allons au fur et à mesure lister les amplis compatibles et les tarifs des modifications. En gros un insert série sur un ampli à lampes coute entre 130 et 180 € suivant les modèles d’amplis et entre 180 et 240 € pour un insert parallèle.

Pour les petits amplis métalliques comme le Vox Night train ou le Orange « Tiny Terror »,  il n’y a pas suffisamment de place pour installer un insert parallèle ou même la lampe pour l’insert série. Il faut installer un insert série avec une carte électronique  (comme sur les rééditions de JCM 800 ou JMP Marshall). Cette intervention coute 180 €.

Pour le Mesa Boogie « Transatlatic » par contre l’installation ne nécessite ni carte ni lampe. Du coup c’est l’insert le moins cher de la série : 120 €. Ca ne vaut pas le coup de s’en priver et l’on se demande même pourquoi il n’est pas prévu d’origine !!

 © Vhm Paris